Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste Les Mots !

  • : Juste les mots.. Maux
  • Juste les mots.. Maux
  • : Mots & Maux
  • Contact

www.lacourtisane.net1

Recherche ?

20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 02:50


" La courtisane est un mythe. Jamais une femme n'a inventé une débauche ! "


Gustave FLAUBERT (1821-1880)

Né à Rouen en décembre 1821, décédé à Canteleu en mai 1880, d'une hémorragie cérébrale.

Cet écrivain séjournera à Paris en 1841, pour des études de droit. Il rencontre Victor Hugo et d'autres artistes de l'époque...

En 1844, il commence la rédaction de l'éducation sentimentale...

Il a marqué la littérature française par la profondeur de ses analyses psychologiques, son souci de réalisme, son regard lucide sur les comportements des individus et de la société, ainsi que par la force de son style dans de grands romans.

Au printemps 1846, que commence sa liaison houleuse avec la poétesse Louise Colet. Jusqu'à leur rupture (la dernière lettre à Louise Colet est datée du 6 mars 1855), il entretiendra avec elle une correspondance considérable dans laquelle il développera son point de vue sur le travail de l'écrivain, les subtilités de la langue française et ses vues sur les rapports entre hommes et femmes.

C'est parmi ces écrits, qu'en 1852, on retrouve la phrase citée plus haut en gras.

 

 

Quelques-uns de ses titres:

- Bouvard et Pécuchet,  
- Madame Bovary,
- Nouvelles 3 contes,
- L'éducation sentimentale,
- Salammbô,...

Gustave-Flaubert.jpg


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires